Mes enfants ne m’écoutent pas!

Avez-vous remarqué qu’en tant que parent, nous nous plaignons souvent que nos enfants ne nous écoutent pas? Alors qu’en fait ce qui nous dérange est qu’ils ne nous obéissent pas. Comme si à partir du moment où ils entendaient la demande, il était évident qu’ils allaient la suivre. Mais le chemin n’est pas forcément tout droit entre écouter et obéir.

Beaucoup de choses peuvent se mettre en travers et le fait d’écouter n’est pas du tout synonyme d’obéir. De nos jours, on ne dit plus aussi facilement: “obéis-moi” ou “je veux que tu m’obéisses”. Mais en réalité, dire “écoute-moi” reviens quasiment au même (pour nous, les parents, en tout cas).

se faire obéir

Pourquoi la route n’est pas toute droite

Voici quelques obstacles qui peuvent se mettre en travers de cette route (qu’on aimerait moins sinueuse!):

1. L’enfant n’a en effet pas entendu la demande.

  • Il est absorbé par autre chose: un jeu, une rêverie, un écran… Bref, son attention est ailleurs.
  • Vous pouvez attirer son attention en se rapprochant de lui, en se mettant à sa hauteur ou en le touchant.

2. L’enfant n’a pas compris la demande.

  • Des choses qui peuvent nous paraître évidentes ne le sont pas forcément pour les enfants. Vous vous amusez surement de ses “mots d’enfants” qui nous prouvent tous les jours que beaucoup de choses leur échappent complètement.
  • Vous pouvez lui demander (gentiment) de répéter la consigne ou de vous expliquer ce que cela veut dire avec ses mots.

3. L’enfant n’a pas envie de faire ce que vous lui demandez.

  • Il a entendu, il a compris, mais ne bouge toujours pas.
  • Vous pouvez transformer la consigne en jeu pour susciter son intérêt ou lui laisser quelques minutes pour se mettre en mouvement ou encore le faire avec lui pour l’entraîner à vous suivre. Par exemple, s’il s’agit de ranger ses jouets, vous pouvez inventer un crocodile qui va venir manger tous ses Playmobils qui trainent sur le tapis ou mettre un minuteur pour voir s’il arrive à tout ranger en moins de 5 minutes, ou encore lui expliquer que ses jouets sont fatigués et qu’ils ont envie d’aller se coucher dans leur boite de rangement ou tout ce qui vous passe par la tête et qui vous amuse. (Pour d’autres astuces qui suscitent la collaboration des enfants, j’ai créé une formation en ligne, plus d’info en suivant le lien).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.