Faire accepter facilement une règle avec la méthode COURR

Un grand merci à Alexandra pour cet article aussi utile que précieux et qui illustre intelligemment les principes de l’éducation bienveillante. Ex business woman et maintenant maman de 3 enfants, Alexandra qui s’est formée à la parentalité positive, vous fait partager son expérience sur son blog parents-heureux-enfants-heureux.com pour vous donner des idées et vous aider à être un parent heureux pour des enfants heureux !


Comment poser des règles efficaces, respectueuses de chacun et respectées par tous ?

J’ai créé pour vous la méthode COURR : 5 critères à retenir pour poser des règles fixes ou ponctuelles au sein de votre famille, de votre école, de votre entreprise. Par exemple, habituellement je laisse les enfants marcher et courir sur le trottoir ; en ce moment, en heure de pointe, il y a trop de véhicules qui sortent des garages sans voir les enfants sur le trottoir ; je ne me sens pas en sécurité, je pose comme règle que «maintenant, on marche en se donnant la main sur ce trottoir».

Break the rule

Photo credit : Marc Dupuy

La méthode COURR

C : Courte la règle sera

Plus la règle sera courte, plus il y a de chances qu’elle soit comprise et retenue par tous. Simplifiez !

Exemple : « on se brosse les dents après chaque repas » devient « les dents après manger ».

O : Oui dans la règle tu diras

L’objectif des règles n’est pas qu’elles soient limitantes, ni frustrantes. Plus nous aurons de possibilités dans la règle, plus il y a de chances qu’elle soit appliquée. De même une règle énoncée de façon affirmative aura plus de succès que la même chose dite de manière négative.

Exemple : « interdit de jouer au ballon dans la maison » devient « on joue au ballon dehors ».

U : Universelle la règle sera

La règle doit être la même pour tous, quelque soit l’âge des enfants (à partir de 4 ans).

Exemple : « on demande la permission avant d’emprunter quelque chose ».

R : Réaliste la règle sera

La règle doit aussi pouvoir être respectée par tous. Inutile de poser une règle pour un enfant quand on sait d’avance qu’il ne pourra pas la respecter.

Exemple pour une enfant qui ne tient pas en place sur sa chaise, c’est peine perdue que de poser comme règle « on ne se lève pas pendant le repas ». La règle pourrait être transformée en « quand on se lève de table, sauf autorisation, on a terminé le repas ».

R : Restreintes les règles seront

Moins il y a de règles, mieux elles seront retenues et appliquées. Comment retenir : dès que je suis levé, je m’habille, je prépare mon cartable, je me brosse les dents après chaque repas, je me lave les mains avant chaque repas, je range mon manteau, après le bain, je me mets en pyjama…

Règlement Olivier Bacquet

Photo credit : Olivier Baquet

Anticipez !

Réfléchir à la règle avant de la poser. Plus elle respectera ces critères COURR, mieux vous serez entendus. Cela vaut souvent le coup, en temps et en énergie, de réfléchir 5 minutes en amont plutôt que de passer une demi-heure de négociation.

Pour aller plus loin sur le sujet des limites, vous pouvez consulter mon article « comment fixer des règles respectées par tous ».

Bonne lecture et belles expérimentations.

Un grand merci à Valérie qui a eu la sympathie de m’inviter à écrire un article sur son blog.

Alexandra du blog parents heureux enfants heureux

DSC_0121

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 réflexions au sujet de « Faire accepter facilement une règle avec la méthode COURR »

    • Thanks for sharing superb infromations. Your website is very cool. I am impressed by the details that you’ve on this blog. It reveals how nicely you understand this subject. Bookmarked this website page, will come back for more articles. You, my friend, ROCK! I found just the information I already searched all over the place and just could not come across. What a great site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge