Apprendre à donner (oui, mais à qui?)

SDF donner de l'argentDans la rue

Voir un SDF dans la rue, ça te fait quelque chose?… Même si ça ne nous laisse pas indifférent, on ne le montre pas forcément (surtout si on habite dans une grande ville et qu’on en voit tous les jours, plusieurs fois pas jour, même) Lassitude, habitude, radinitude?
Avec un enfant, c’est différent. Son regard neuf se pose et interroge.
– Mais maman, pourquoi il dort dans la rue?
– Parce qu’il n’a pas de maison, ma chérie.
– Mais pourquoi il n’a pas de maison?

Et là, je me dis: « Non je ne vais quand même pas répondre: parce qu’il n’a pas bien travaillé à l’école! Il faut que je trouve quelque chose de moins stupide. » Mais qu’est-ce que j’en sais moi, au fond?…

– Et dis, maman pourquoi tu ne lui donnes pas une pièce?

Calcul

« On ne peut pas donner à tout le monde ».
– Ah bon?
Si chacun des 78 passagers de la rame de métro donnait 5 centimes au type barbu qui nous apostrophe, au bout de combien d’heure, le SDF aurait-il 100€?
Aidez-moi, j’ai toujours été nulle en calcul mental. (Réponse en commentaire, celui qui trouve la bonne réponse gagne…. un ticket de métro?)

 « Des centimes ça sert à rien, autant ne rien donner »
L’autre jour, j’étais au marché. j’achetais des légumes. Et prise d’une soudaine inspiration, je dis au marchand: « Rendez-moi la monnaie sur 15 euros », ce qui lui laissait 20 centimes de pourboire. Son visage s’est tout à coup illuminé, on aurait dit qu’il avait vu la Sainte Vierge ou Mickaël Jackson, ou les deux ensemble en train de danser le French cancan. Il a glissé quelques mirabelles bonus dans mon panier « pour goûter, elles sont très bonnes vous verrez », ma gratifié de son plus beau sourire (que je n’avais jamais vu), et la fois d’après m’a traité comme la Reine de Saba. Tout ça pour 20 centimes, ça vaut le coup, non?

Donner de l'argentOn ne donne pas parce qu’on a bien réfléchi à la question

1. C’est d’abord pour ne pas se faire avoir. Eh oui, attention, ça peut être un Hoax!.. Ce clochard est sûrement riche à millions et il fait semblant d’être pauvre juste pour passer le temps.

2. Par soucis de justice. Pourquoi moi, je travaille pour gagner de l’argent et lui il en gagnerait sans rien faire?…. Une belle façon de se faire (encore) avoir, ça!

3. Pour ne pas encourager la mendicité, l’alcoolisme, et tous ces trucs pas jolis, jolis… En donnant, on encourage à être pauvre, alors en ne donnant pas, on encourage à …. être riche? Ils doivent être super encouragés tous les mendiants du métro parisien…

4. Par peur. On ne sait jamais, si au moment où tu fouilles dans ton porte-monnaie, le SDF en profitait pour l’égorger devant tout le monde? Ou pire, si au moment où tu lui tends la monnaie, le contact de sa main pouvait te transmettre sa pauvreté et sa solitude?… On n’a pas encore inventé de vaccins pour se protéger de ça… (ni contre la connerie d’ailleurs.) Ceci dit, moi, j’ai peur. Mais ma fille non. Espérons que ça saute une génération.

5. Par indifférence, parce qu’au fond on s’en fout, non?
Si t’es pas d’accord et que tu viens de bondir de ton siège pour t’inscrire en faux, regarde donc cette vidéo.

Est-ce que ça rapporte de donner?

Essaie pour voir et viens me raconter dans les commentaires ce que ça fait.
Quand tu ne donnes pas, comment tu te sens?… A l’aise, épanoui, le corps droit, fier de toi?….
Quand tu donnes, comment tu te sens?… Recroquevillé sur toi-même, le souffle court, le regard fixé au sol, les joues en feu, le nez froid?…

Donner, ça permet d’exprimer sa gratitude, envers le monde, envers la vie, envers l’univers pour tout ce qu’on a reçu. Et c’est bon pour la santé, d’après des professeurs américains de psychologie.

Pour vraiment tenter l’expérience il faut donner à quelqu’un dont on attend rien en retour, et pas forcément cibler les SDF, trop facile d’accès. (Mais tu peux quand même, ça mange pas de pain, enfin si, mais bon…). Une amie m’a raconté qu’un jour elle était en train de s’acheter des fringues dans une grande enseigne et elle entend une des vendeuses dire: « Ce que je donnerai pour avoir un café!…. ». Ma copine allait justement en boire un, alors, quelques minutes après, elle revient et lui tend un gobelet de café. La vendeuse n’en est pas revenue, elle ne s’était même pas rendue compte qu’elle avait pensé à voix haute. Imagine un peu, si à chaque voeux exprimé quelqu’un s’arrangeait pour l’exaucer… « Ce que je donnais pour avoir maison au bord de la mer… ». « Oh c’est trop gentil, fallait pas!… »
Alors, c’est pas tout ça, mais au bout de combien de cafés offerts, je peux m’acheter un nouveau sac à main, moi?

Et toi, tu donnes ou tu ne donnes pas?… et qu’est-ce que tu réponds à tes enfants?…

Crédit photo: © Halfpoint – © M. Schuppich

C’était ma participation aux Jeudis de l’éducation de Wondermômes  voici les autres
Leur faire découvrir d’autres rites, d’autres croyances, d’autres cultures chez Wondermomes,
Accueillir les sentiments de son enfant chez Maman moderne politiquement incorrecte
Se sentir démunis chez Mamanm supergeekette
Maman pourquoi tu cries? chez Leethasworld
Mon enfant veut un animal de compagnie chez Vivi
{DIY} Création d’une boite aux lettres double chez les aventures de la famille Bourg
Stp merci chez ELLAFAYLAGAFFELEBLOG
Croire ou non au père Noël chez Maman Mammouth
Familiariser les enfants avec les insectes chez Papa à la maison
J’ai pas envie d’entendre ce que je dois faire chez Papa Blogueur
Les vacances chez Ma p’tite tribu
Les écrans chez Fannyfans

education conseil wondermomes

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 réflexions au sujet de « Apprendre à donner (oui, mais à qui?) »

  1. Bonjour,
    Ce qui me gêne le plus pour donner c’est de ne pas avoir de pièces à porter de main, de devoir fouiller dans mon sac pour trouver mon porte monnaie, pour éventuellement n’y trouver que des billets. Ca fait que je ne donne pas. Enfin ne donnait pas.
    J’ai découvert le concept de l’arrondi il y a peu (http://www.larrondi.org/). En France, il n’y a que Franprix qui le pratique et je n’ai pas l’habitude d’y faire mes courses. J’ai du coup décidé de le faire toute seule, à ma sauce. Dés qu’on me rend de la monnaie, tout ce qui est moins d’1€ file dans ma poche et quand j’ai plus de 50 centimes (sinon je culpabilise de ne pas donner assez, ce qui est dingue si on y réfléchit…), je donne de l’argent à un SDF. Je suis contente à chaque fois que je mets des pièces dans ma poche et à chaque fois qu’elles en sortent 🙂

  2. Bonjour,

    Je ne connaissais pas le concept de l’arrondi… Merci pour l’info… Comme ta fille, petite j’ai posé la question à mon père… Je ne sais plus ce qu’il m’a répondu… mais lui a toujours donné régulièrement. C’est vrai que l’on ne peut pas donner à tout le monde mais on peut aussi donner. Comme Djul, j’ai toujours quelques pièces à donner dans mes poches. Et j’éprouve toujours un certain bien-être quand je donne quelques pièces à quelqu’un et si je ne donne pas, j’offre un sourire, un bonjour ou une écoute. Hier dans la rame du métro, une femme d’origine rom est venue chanter. Sa voix, superbe m’a vraiment ému. Une passagère lui a dit que c’était interdit. Elle s’est arrêtée de chanter et est descendue. Cela m’a troublé. J’éprouve toujours un certain plaisir à écouter quelqu’un chanter ou jouer de la musique dans le train ou métro, même si je ne donne pas toujours. Je serai vraiment triste s’il n’y en avait plus.
    Mais je n’ai pas de solution pour la misère du monde…
    A+

  3. Ping : Maintenance en cours | Les mamans blogueuses et...

  4. Ping : Leur faire découvrir d'autres rites, d'autres croyances, d'autres cultures - WondermomesWondermomes

  5. Ping : Apprendre à donner (oui, mais à q...

  6. Ping : {buzz #18} participation aux jeudis de l'éducation : nos enfants et les écrans - fannyfans

  7. Ping : Leur faire découvrir d'autres rites, d'autres croyances, d'autres cultures - Wondermomes

  8. Ping : Croire au Père Noël, oui ou non ? - Blog pro allaitement maternel et maternage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge