Comment aider vos enfants à vaincre la peur du noir

Votre enfant a peur du noir?…
Voici une vidéo qui vous donnera une méthode simple pour l’aider à surmonter cette peur en quelques minutes.
(T’as remarqué?… Aujourd’hui je te vouvoie, c’est parce que c’est ma première vidéo et je suis un peu impressionnée….)

Petite précision supplémentaire, voici la question à se poser à la dernière étape: Est-ce que sa peur du noir lui donnait des avantages?.. Il ne s’agirait pas de les lui retirer, si vous voulez que la peur disparaisse… un gros câlin, une histoire, un moment d’attention privilégié… ce serait dommage de l’en priver!

Merci d’avance de vos partages d’expérience dans les commentaires, et de vos partages de cette vidéo!…

C’était ma participation au RDV de Wondermomes, les jeudis de l’éducation avec Vivi-Mam et l’imaginaire, Papa Blogueur et conduire ses enfants à leurs activités, Mère débordée et la garde alternée, un landeau à talons et ces petits rien qui rendent grand son enfant, Maman Mammouth avec les écrans, pour ou contre, lafeelee avec la motricité libre avec bébé et Wondermômes qui parle de dessin et peinture.

education conseil wondermomes

 


Transcription texte de la vidéo

La peur du noir qu’est-ce que c’est?

– Ça se passe généralement au moment du coucher, au moment où vous éteignez la lumière avant de sortir de la chambre de votre enfant: « Maman, papa, j’ai peur du noir! »

– A partir de 3, 4 ans jusqu’à 10 ans maximum en moyenne, donc quoi qu’il arrive vous en verrez le bout!… Regardez déjà la lumière au bout du tunnel!…Un jour votre enfant n’aura plus peur du noir!

– D’après une étude anglaise*, la peur du noir est la troisième frayeur des petits, après les animaux et le sang.

D’où vient cette peur?

-De nos ancêtres

Antoine Pelissolo, psychiatre à la pitié-salpêtrière à Paris explique que la peur du noir aurait protégé nos ancêtres des
les dangers liés à l’obscurité en milieu naturel : risques de chutes, de se perdre et de ne pas retrouver le groupe, vulnérabilité face aux prédateurs… et que même si le monde d’aujourd’hui ne présente plus les mêmes menaces, notre cerveau conserve la trace de ces peurs ancestrales qui ont permis à nos aïeux de survivre en milieu hostile.

– De la peur de l’abandon

Selon Michaël Larrar, psychiatre spécialisé enfant et adolescent, http://www.psycatrices.com l’enfant n’a pas peur de l’obscurité puisqu’il n’a pas peur de la salle de cinéma par exemple mais comme il reste très dépendant de ses parents pour sa survie, il a un sentiment de vulnérabilité extrême s’il pense se trouver seul face au danger. C’est la fameuse « angoisse de séparation ». On le sait inconsciemment en tant que parent, la preuve en dialogue:

— Papa, maman, j’ai peur du noir !
— Ne t’inquiète pas, je suis juste là!

Face à cette peur plusieurs réactions possibles

1. le déni

« Non, c’est rien arrête avec tes bêtises », si vous êtes adepte des sites et blogs d’éducation bienveillante, vous savez que ce n’est pas la chose à faire, et si vous ne l’êtes pas, vous avez pu vous rendre par vous-même que ce n’est pas efficace.

2. l’évitement

En laissant une veilleuse, la porte entre-ouverte vers le couloir allumé, si ça marche … super vous avez trouvé la solution. Mais votre enfant a toujours peur du noir…

3. le détournement d’attention

En parlant du programme de demain, par exemple, ce qui permet à l’enfant de se projeter le lendemain, après la nuit source d’angoisse, en le faisant rigoler avec une histoire drôle ou pourquoi pas des chatouilles… mais on risque de seulement faire reculer le problème.

4. la présence réconfortante

Personnellement j’ai beaucoup pratiqué celle là, des heures et des heures, à rassurer… croyez moi,  ce n’est pas efficace et ça n’apprend pas l’enfant à s’endormir seul.

La méthode que je vous propose

Affronter la peur, même pas peur de la peur!…

1. Se synchroniser sur l’enfant

Avoir du temps devant soi et être complètement disponible. Caler votre respiration sur la sienne. Concentrez-vous votre attention sur votre enfant.

2. Obtenir une description de la peur

Faire parler votre enfant, de quoi t’as peur?… si des images viennent super vous allez pouvoir travailler dessus, s’il n’y en a pas, ce n’est pas grave, faites lui décrire la peur elle-même, de quelle couleur était-elle?… noir? noir comment? plutôt clair, comme du gris ou plutôt foncé?… sa taille: ça va jusqu’au plafond?… sa température: c’est chaud? c’est froid?.. Possibilité de recommencer plusieurs soirs sur des images différentes et après votre enfant va incorporer son pouvoir: sa peur est fabriquée par son cerveau et c’est lui qui a le pouvoir de la transformer.

3. Transformation de la représentation

Suggérer des modifications de la description obtenue, en proposant des changements de couleur, matière, forme, température… Puis regarder votre enfant pour voir celles qui sont efficaces. S’il se met à rire, c’est gagné!

4. Vérifier l’écologie

Est-ce que sa peur lui donnait des avantages?.. il ne s’agirait pas de lui retirer les avantages, si vous voulez que la peur disparaisse… un gros câlin, une histoire, un moment d’attention partagé… dommage de l’en priver!

Essayer cette méthode dès ce soir dites-moi dans les commentaires comment ça s’est passé!

crédit photo© lassedesignen

Rendez-vous sur Hellocoton !

38 réflexions au sujet de « Comment aider vos enfants à vaincre la peur du noir »

  1. Ping : Dessin, coloriage et peinture, des atouts pour nos petits bouts - WondermomesWondermomes

  2. Ping : Comment aider vos enfants à vaincre la p...

  3. Ping : La motricité libre avec bébé | Le blog de la feelee

  4. Des suggestions extrêmement pertinentes !
    On trouve d’ailleurs dans la méthode de « décrire + transformer » l’émotion des points commun avec l’EFT.
    J’aime beaucoup l’idée d’autonomiser l’enfant en l’aidant à « vivre » son émotion, pour mieux l’accueillir et donc s’en libérer… plutôt que la fuir ou la nier.
    Merci pour ce bel article, et félicitations, tu passes très bien en vidéo ! 😉

  5. J’ai pas encore d’enfant mais je me souviens que je dormais avec une petite lumière allumée sur ma table de chevet jusque mes 12 ans je crois 🙂
    Et c’est totalement vrai en y repensant l’exemple du cinéma…c’est pas le noir finalement mais plus la solitude qui est effrayante.
    En tout cas bravo pour ta première vidéo !
    Ryan Articles récents…Le système cardio-vasculaire pour les nulsMy Profile

  6. Tu es vraiment une super drôle de maman ! et tu passes très bien en vidéo que je trouve particulièrement bien faite et très agréable à regarder.
    La peur du noir c’est l’isolement, en tous cas c’est ce que j’ai toujours pensé. Quand à « même pas peur de la peur » est tout à fait la meilleure solution pour les… petits comme pour les grands d’ailleurs !! 😉
    De très bons conseils à suivre
    Chantal P Articles récents…Qui dit Vendanges dit Raisin et dit Cure de RaisinMy Profile

  7. Bravo Valérie ! La démarche est excellente.
    Affronter sa peur,
    la décrire (sans jugement de valeur pour les parents)
    et la transformer…pour la réduire en miettes…
    Pour s’endormir rassuré… C’est formidable…
    C’est une méthode que l’on peut appliquer dans beaucoup de domaines..
    Parler, écouter son enfant sans jugement, voir ses représentations et l’aider petit à petit à les transformer…
    C’est véritablement une méthode à appliquer à toutes les sauces…
    C’est ce que j’essaie de faire avec mes petits et grands élèves…De la petite section au CM1…
    Bravo ! J’adhère totalement,
    Eliane Articles récents…Cancer : réagissez, adoptez une bonne hygiène de vieMy Profile

  8. Bonjour Valérie,

    J’adore ton sourire, ton enthousiasme ! Tu dégage quelque chose quand tu communique, et ça rend ta vidéo encore plus attrayante !
    Le décor est très bien accordé avec le style de ton blog, bonne présentation, super luminosité, et en plus t’es très charmante ! Que demander de plus ?

    Merci beaucoup pour cette première vidéo, on dirait que t’en fait depuis 10 ans !

    À très vite,

    Enzo
    enzoduval Articles récents…Comment se faire apprécier par les inconnus ?My Profile

  9. Ah ben tient j’hésite à mettre cette méthode en pratique sur moi-même 😀 bon pour être honnête, je n’ai pas peur des monstres (quoi que on sait jamais, c’est bien connu, ils apparaissent quand il fait tout noir et jamais en plein jour) mais dans le noir, par définition, on ne voit rien : donc les grands enfants ont peur de ce qu’ils ne voient pas, de l’inconnu 😀 (donc, on ne voit pas les monstres mais ça ne veut pas dire qu’ils ne sont pas là, ahaha !).
    Non sans rire, je crois que la peur du noir chez les adultes est différente de chez les enfants, mais qu’elle existe aussi, à creuser.

    Et j’ai lu un article en effet sur les peurs ancestrales qui nous viennent de la préhistoire, c’est fou quand même ! Cet article expliquait en effet que la peur du noir, des serpents, des insectes, des araignées… venaient de là, je trouve que c’est fascinant !
    Stéphanie Articles récents…Les maisons victoriennes de San FranciscoMy Profile

  10. Ping : Comment soulager tes enfants (en quelques minutes)Drôle de Maman

  11. Bonjour Valérie,
    Cet article (et la vidéo qui va avec, à moins que ça ne soit l’inverse!) me donne envie de te demander l’autorisation de mettre un lien en bas de deux articles que j’ai publiés sur mon blog et qui rejoignent ce sujet.
    Personne ne doit passer à côté de ces conseils!
    Bravo et merci de la part de tous les enfants qui seront rassurés!
    Monique Articles récents…Comment les autres vous voient-ils?My Profile

  12. Superbe vidéo, on dirait en effet que tu as fait ça toute ta vie !
    Et bien, si tu avais pu donner ces conseils à mes parents ! Petite, j’avais une peur bleue du noir ! (bleue du noir, là, j’y donne de la couleur !), parce que mon père m’avait fait une chemise de nuit avec un cordon au bout qu’il serrait afin que je ne puisse me relever, parce qu’il en avait marre que par peur du noir, je ne reste pas dans mon lit, aussi ma peur du noir était-elle totale, angoissante, sans forme, personne ne venait quand j’appelais.
    Et bien, on dirait que j’ai appliqué ces conseils toute seule puisque maintenant je m’occupe des rêves, je suis finalement passée de la totale peur du noir à l’amour des formes colorées qui animent ce noir de l’inconscient.

  13. Ping : Comment faire dormir son enfant?Drôle de Maman

  14. Ping : [Éducation bienveillante] Le temps des monstres et l’angoisse de séparation #2 | La famille Kangourou en Chine

  15. Vidéo très intéressante. Personne ne dis si ça fonctionne alors je vais tester et vous dirai. Car ma fille, c’est du lourd ! Elle a 10 ans, a peur du noir depuis des années, a peur de monter à l’étage toute seule en plein jour, a peur de la chasse d’eau (elle sort en courant des toilettes ! ) Bref, plus le temps passe et pire c’est ! et elle commence à contaminer son frère de 5 ans. ça ne peut plus durer !

    J’ai bien sûr essayé toutes les méthodes qui ne fonctionnent pas : lumière, présence, nier, écoute, dédramatiser, rationaliser sa peur, bref ! je vais maintenant essayer de la transformer ! Je vous dirai si ça a marché.

    En tous cas, quand j’étais petite j’avais peur des formes que faisait ma poutre dans ma chambre dans le noir. Et le dessin animé Scoubidou m’a beaucoup aidé à transformer l’image des monstres et à les vaincre. Malheureusement, ça n’a pas le même effet sur ma fille !

  16. Ping : Un cerveau pour changer

  17. Ping : Dessin, coloriage et peinture, des atouts pour nos petits bouts - Wondermomes

  18. Ping : La motricité libre avec bébé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge