Mon livre pour endormir les enfants aux Maternelles!

Je suis passée à la télé!

J’ai présenté mon livre « le marchand de sable va passer » aux Maternelles!… Voici le passage de l’émission où j’explique la technique de la respiration qui permet de calmer l’enfant pour qu’il s’endorme plus facilement.

Et voici quelques avis de lectrices, merci à tous et toutes!

Un petit bijou instructif, efficace et bien pensé!
Superbe livre!! Vraiment Il est tout autant pour les parents que pour les enfants;
Ce livre débute par 34 pages de conseils pour les parents sur comment calmer les enfants le soir, à quelle heure les coucher, calmer leurs peurs du noir ou des monstres, et comment lire les histoires de ce livre de la meilleure façon afin qu’elles soient efficaces et endorment vos enfants.
Les histoires sont divisées par âge. Des histoires calmes, basées sur la respiration de l’enfant, de façon à entraîner le sommeil et l’abaissement naturel des paupières. Et ces histoires sont accompagnées de superbes dessins pastels assez féeriques et rêveurs que moi-même en tant qu’adulte je trouve très beaux.
Ce livre est différent des autres que l’on peut trouver dans le commerce, il est intelligent et instructif.
Sarah
Bonne nuit!
J’aime bien ce livre qui aide les parents (grand-parents dans mon cas) à endormir les enfants. Le livre donne les techniques pour apaiser l’enfant. Il y a aussi quelques histoires suivant l’âge. Parfait ! Sylvie.
Belle réussite !
il faut saluer l’initiative : l’auteur, hypnothérapeute, nous propose des histoires classées par âge écrites à l’aide du langage hypnotique. Ces histoires permettent de « parler » à l’inconscient de l’enfant afin de le sécuriser juste avant son sommeil. Un petit livre pas cher et bien illustré ! Mon enfant de 8 ans adore ! Vince

et le lien pour te procurer ces 20 histoires:

N’hésite pas à me raconter comment tu as pu l’utiliser dans les commentaires!

A bientôt!

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 réflexions au sujet de « Mon livre pour endormir les enfants aux Maternelles! »

  1. J’aime bien cette idée d’accordage chère à Daniel Stern dans laquelle c’est le parent qui s’accorde au rythme de l’enfant… Lorsque j’étais jeune je gardais de jeunes enfants le soir et se coucher ne faisait pas partie de leur programme. Un soir, j’avais un conte Zuni à répéter car je devais le raconter le lendemain en cours à la fac en respectant la prosodie qui n’avait rien à voir avec la notre car elle n’était pas centrée sur le sens mais sur la capacité d’attention de l’auditoire : parfois la typographie du texte m’indiquait que je devais chuchoter, d’autres fois parler normalement ou fort, lentement ou rapidement. L’histoire faisait penser – dans un contexte culturel totalement différent – à celle de Cendrillon version Grimm. Je me demandais ce qu’un garçon de un an et une gamine de deux ans et demi pourrait en comprendre et je n’en ai toujours aucune idée mais le fait est qu’ils se sont calmés, sont allés se coucher d’eux- mêmes et que la plus grande me l’a demandée à chaque fois que j’allais les garder. Ils ne l’ont jamais entendue jusqu’au bout, ils s’endormaient avant la fin et pourtant c’est une histoire relativement courte.
    Je l’ai racontée aux étudiants et je croyais qu’ils allaient me dire que mon rythme était absurde par rapport au sens mais à la fin ils m’ont tous dit que c’était fascinant ( ils ne se sont cependant pas endormis….)
    Aussi bizarre que cela puisse paraître il me semble que la démarche est semblable : dans votre cas vous vous mettez au diapason de l’enfant, dans le cas des Zunis une longue expérience de la tradition orale les a amené à trouver un rythme qui crée quelque chose de collectif de similaire au niveau d’un groupe.
    En fait, je n’en sais rien : c’est juste une hypothèse mais j’ai renouvelé l’expérience Zuni il y a cinq ans avec un enfant africain de deux ans ne parlant pas français qui avait de graves problèmes non seulement d’endormissement mais aussi de sommeil et cela a eu un résultat immédiat qui m’a extrêmement surprise sur l’endormissement mais aussi sur les réveils nocturnes terrifiés.
    Nous sommes certes tous et toutes différentes et la relation de proximité avec son enfant est la plus fondamentale, celle qui rassure le plus l’enfant, l’apaise et le nourrit émotionnellement et affectivement et cette réflexion sur une tradition ancienne de bientraitance me semble complémentaire de votre démarche.

    • Oui, tout à fait, il y a surement quelque chose d’hypnotique dans votre façon de lire cette histoire et l’hypnose qui existe depuis toujours permet de contacter ses propres ressources et de trouver facilement le sommeil à l’heure du coucher…

    • Anneke zegt:Hoi Barbara,Heb deze soep nu voor de tweede keer gemaakt vanavond en iedereen vindt ‘m heerlijk!!! Komende week staat de pompoen cake op de planning om voor de eerste keer te gaan ma!jekGroetnes, Anneke.

  2. Je vous ai vu à l’émission et le jour même j’ai acheté le livre. Elle n’a pas de soucis pour s’endormir mais ça a éveillé ma curiosité et elle adore les histoires!! Je suis obligée de lui en lire au moins deux. Et c’est vrai que ça l’apaise beaucoup et moi aussi. Je dois souligner qu’elle fait moins de cauchemar depuis. Merci merci merci pour ce joli livre!! A bientôt Marlene

  3. Félicitations Valérie!

    C’est intéressant ce que tu dis sur le sommeil de l’enfant. Finalement s’il ne s’endort pas, c’est que quelque chose le dérange. Et si le parent est stressé ou préoccupé, l’enfant qui est une véritable éponge le ressent et aura du mal à s’apaiser et à lâcher prise pour s’endormir sereinement.

    Bonne journée
    Aurélie Articles récents…Thérapie de couple : bonne ou mauvaise idée ?My Profile

  4. Je viens justement de publier une vidéo sur mes astuces pour endormir mon enfant;
    si la démarche est différente, le point commun est de prendre le temps de l’accompagner dans la détente physique et émotionnelle pour qu’il endorme naturellement.
    J’aimerais éventuellement avoir des conseils lorsque l’enfant fait des cauchemars; est-ce que tu en parles dans ton livre?
    Valérie Michiels Articles récents…Comment aider son enfant TDAh à s’endormir? [vidéo]My Profile

  5. Bravo Valérie pour cette émission aux maternelles. Avant de s’endormir, je prends le temps d’écouter ma fille. Si elle a quelque chose sur le cœur elle s’endormira tranquillement une fois qu’elle me l’aura dit.
    J’ai aussi testé des relaxations. Mon rythme est calme, elle s’apaise et s’endort régulièrement avant la fin de la séance.
    Parfois quand les histoires s’y prêtent (d’où l’intérêt de ton livre), je peux lire de plus en plus doucement et c’est en effet très efficace.
    J’ai bien aimé ton idée de s’accorder sur son rythme.
    Merci pour ce livre et cette vidéo !
    Alexandra Articles récents…Sophie Rabhi : Montessori + bienveillance + apprentissages informels = des enfants libres et épanouis !My Profile

  6. Ping : Mon livre pour endormir les enfants aux Materne...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge