Couples qui durent #3- Mieux se connaître pour mieux s’aimer

Voici la troisième édition du RDV interblogueurs « secret des couples qui durent ». Tu trouveras les liens vers les blogs participants à la fin de l’article. Et l’article avec les modalités pour participer par ici.

Global ou spécifique?

On a tous des façons différentes de traiter l’information. Certains ont besoin d’avoir beaucoup de détails pour comprendre les choses, d’autres ont besoin d’avoir plutôt une vue d’ensemble pour sentir qu’ils cernent la situation.

En PNL, on les appelle: les « globaux » et les « spécifique »s.

Un global fait des phrases courtes, va à l’essentiel, et ne donne (ni ne demande) aucun détail.

Ce qui donne:

– Comment c’était ta journée, chéri?… 
– Bien.
– Allez, raconte… Qu’est-ce qui t’as fait, qu’est-ce qui s’est passé, qui tu as rencontré?…
– Rien de spécial… Quand est-ce qu’on mange?…

Non, ce n’est pas parce qu’il veut pas vous parler, ni parce qu’il vous cache quelque chose, qu’il semble ne pas vouloir vous répondre, c’est juste que Monsieur est global et il vous a donné toutes les informations nécessaires (selon lui). (Et qu’il a faim).

Et la suite du dialogue peut générer la même incompréhension, en parfaite symétrie.

– Et toi, chérie, ta journée?
– Alors moi, j’ai vu ma sœur, on a déjeuné ensemble… tu sais, dans ce petit restaurant où on était allé le mois dernier avec le frère de Martin… et puis on a commandé du poisson avec des haricots verts, mais le serveur s’est trompé et il m’a apporté du poulet avec des pommes vapeur… enfin je te passe les détails…. et puis ensuite ma sœur m’a raconté que son la mère de son mari avait acheté…. Dis, tu m’écoutes?!!!

coupleNon, elle ne cherche pas à vous donner mal à la tête, ni à vous achever après une longue journée de travail, c’est seulement que Madame est « spécifique », elle a besoin de donner beaucoup de détails pour se faire comprendre (croit-elle). Elle fait des phrases longues, des digressions, n’aime pas être interrompue et peut même se sentir obligée de tout recommencer depuis le début si on lui coupe la parole.
(Et bien sûr, il y a des « hommes spécifiques » et des « femmes globales », si, si ça existe!).

Match ou missmatch?

Voici un autre mode de fonctionnement (méta-programme) très important à connaître pour bien comprendre son partenaire (et se comprendre soi-même, ce qui peut toujours être utile, n’est-ce pas?).

Match, vient de l’anglais to match et se traduit en français par « similitude ». Les personnes « match » sont toujours d’accord avec leur interlocuteur et recherchent les similitudes pour comprendre.

T’es d’accord pour inviter Marc à dîner?
– Oui, je l’aime bien.
– Mais comment tu peux dire ça? Tu ne l’as vu qu’une fois.
– Oui, mais il me fait penser à mon cousin, il a la même coupe de cheveux.

Les personnes « match » n’aiment pas le changement, ni la nouveauté. Elles cherchent les ressemblances (même quand il n’y en a pas). Cela les rassure. A contrario, les « missmatch » aiment les différences et les changements (rapides et brusques de préférence). Et trouvent facilement le moyen de ne pas être d’accord.

– Et si on partait en vacances dans le même club que l’année dernière?.. C’était chouette, tu te rappelles?
– Ah non!… On pourrait changer un peu!.. C’est toujours la même chose!
– Mais pourquoi tu dis ça?… On n’y a été qu’une seule fois… et t’avais bien aimé…
– J’ai pas envie d’y retourner. Si on part en vacances, c’est pour casser la routine, non?

Oui, vous avez raison Monsieur a en effet adoré le club l’année dernière, mais impossible pour lui de faire deux fois la même chose, il aurait l’impression de faire du surplace. Si vous voulez aller au cinéma ce soir, dites-lui plutôt que vous n’avez pas du tout envie de sortir et il se fera une joie de vous convaincre d’y aller. (Mais non, mais non, ce n’est pas du tout de la manipulation, voyons, seulement un peu de psychologie, ou plus précisément encore (pour ceux qui aiment les détails, de la PNL)). Et bien sûr, il y a des hommes match et des femmes missmatch.

Repérer le fonctionnement de votre partenaire (et le vôtre) peut se révéler très utile, ça évite les malentendus, les fausses interprétations (« elle ne me comprend pas », « il ne s’intéresse pas à ce que je lui dis », « il cherche la dispute »), et permet de prendre du recul par rapport à certains conflits: deux missmatch-spécifique entreront par exemple plus facilement dans la dispute (longue) que deux match-globaux (T’es d’accord?-  Oui! – Ok, on y va).
Il n’y a pas en soi de « bon » ou « mauvais » métaprogramme, chacun a ses avantages et ses inconvénients, le tout est de savoir à qui on a à faire 😉

Et chez vous, ça se passe comment?

Crédit photos: pavelkriuchkov – Jeanette Dietl

Voici les autres blogs participants à l’événement

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 réflexions au sujet de « Couples qui durent #3- Mieux se connaître pour mieux s’aimer »

  1. Ping : Le silence est d’or | Je me disperse

  2. Ping : #3 > Couple & Art : Sonia & Robert Delaunay

  3. Ping : Survivre au deuil d'un enfant (Les petits pieds de Léa)

  4. Tout l’art et la manière de communiquer ! Enfin pour une partie car la communication est vraiment ce que nous avons le plus de mal à gérer, croyant toujours que « l’autre » fonctionne comme nous. Attendre de lui ou d’elle le même genre de réactions à un événement comme NOUS réagirions… Et bien non, ce n’est pas comme çà que çà marche d’où l’intérêt à comprendre le mode de fonctionnement de l’autre et lorsqu’on a du mal à le faire, ne pas hésiter à reformuler ou demander ce que « tel mot » ou « telle attitude » veut dire SI l’autre est capable de se décoder soi-même… Un sujet récurent sur lequel nous pourrons revenir presque indéfiniment.
    Merci Valérie !
    Chantal P Articles récents…Relooking pour les fêtes – premier voletMy Profile

  5. Ping : Silence ! On parle ! | Sept à la maison, une famille nombreuse, pleine de péripéties.

  6. Ping : Ou sont les hommes ?

  7. ha ha ha, je vais envoyé ton article à mon mari, la première part de ton article c’est tout à fait ça!
    Et comme lui il ne raconte pas, j’enchaine tout de suite avec ma vie passionnante!!! (blog par ci, blog par là)…mais apparemment je ne lle laisse pas parler… en fait chacun sa vitesse pour sortir les paroles! hi hi hi
    naaaa lui il ne veut pas parler de boulot, juste d’autre chose, alors il prends des vacances en m’écoutant!

    Merci Valérie pour ton article, c’est rassurant de se dire qu’on es pas seule au monde à faire cela!
    hé hé hé

  8. Ping : Interprétation du rêve "Trop de lumière" (Amour et Rêve -3)

  9. Bonjour!
    Vraiment sympa cet article, et oui la PNL est vraiment un outil de communication formidable à qui sait l’utiliser.
    J’aimerais juste préciser ici qu’il ne faut pour autant pas coller d’étiquette sur les gens.
    Le métaprogramme interviendra toujours selon un contexte donné. Par exemple, quelqu’un pourra être en Mismatch à la maison et en Match au boulot etc.

    Juste à titre informatif, j’avais fait il y a quelques temps cet article sur les métaprogrammes!
    http://acteur-de-sa-vie.com/les-metaprogrammes/
    Au plaisir de te relire

    Théo
    Theo Duverger @acteur-de-sa-vie Articles récents…Le charisme pour les nuls!My Profile

    • Merci Théo pour ton commentaire! Tu as tout à fait raison de le préciser, il ne s’agit pas du tout de coller des étiquettes (qui toucheraient à l’identité, alors qu’il s’agit d’un comportement) et comme tu le dis: les méta programmes sont contextuels. Je ne sais pas si on a les mêmes métaprogrammes, mais il semblerait que nous ayons les mêmes passions: PNL, hypnose et théâtre (et blogging) 😉

      • I don’t think you can compare Q1 2009 and Q1 2010 because a year ago we were in the midst of the whole coalition mess, so as a couple of people have pointed out, conservatives felt the need to donate.This yeh,teveryraing is going fairly smoothly, there is no prospect of an immediate election, and therefore no immediate need to contribute.The best comparison is not year on year, but party against party, and on this basis, there is only one game in town.

  10. Je confirme au cas où quelques perplexes résisteraient : je suis globale et missmatch alors que mon époux est spécifique et match!
    Sympa cet article, j’avais mis le doigt sur ces différences il y a plusieures années déjà mais j’ai dorénavant les termes appropriés!
    Merci pour l’info !

  11. Ping : Survivre au deuil d'un enfant (Les petits pieds de Léa) | S'il suffisait d'aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge