Désamorcer un conflit en riant de soi-même (et des autres)

Ce qui nous énerve

Quand on vit avec quelqu’un, il y a toujours des choses particulières qui nous énervent. Parfois des petits détails insignifiants, une façon de parler, de marcher, de renifler, de ne pas ranger tes jouets dans le coffre, bon sang de bonsoir!!!!… Certaines choses ont tendance à nous taper sur les nerfs plus que d’autres. Le hic, c’est que quand on en parle c’est souvent sous le coup de colère, parce qu’on n’en peut plus et qu’il y a une petite goutte qui a fait déborder le vase tout entier. Et ce type de communication, va savoir pourquoi, n’est en général pas très efficace. Voici donc, une alternative…

Rire pour changer

Comme tu le sais déjà, je trouve que l’humour est un moyen très puissant d’aller mieux. (cf: une arme puissante en cas de conflit) D’ailleurs Richard Bandler l’inventeur de la PNL l’utilise dès que possible:

« Si je plaisante sans cesse avec mes clients en thérapie au sujet de leurs problèmes c’est pour les soigner d’un excès de sérieux car c’est ce qui verrouille leur problématique. Des que vous arrivez à rire de quelque chose vous êtes en mesure de le changer »

L’humour est un des plus grands outils du changement. Ma fille de 6 ans m’en a fait la démonstration ce week-end. Elle a commencé par imiter son papa, en prenant une voix grave et en forçant un peu le trait. C’était très rigolo!…

éducation humour« Je suis fatigué, je vais faire la sieste… Arrêtez de faire du bruit, je dois me reposer… j’ai sommeil, il faut que je dorme…. je dors toute la journée… je suis une marmotte! »

Quand ensuite elle s’est mise à me singer. C’était moins drôle 😉

Et puis je l’ai imitée à mon tour et ça l’a fait rire (elle a plus le sens de l’humour que moi):

« Encore un épisode maman, s’il te plaît, rien qu’un seul, un dernier, un tout petit… un riquiqui de rien de tout…  Maman!!!!! »

De cette façon, j’ai pu entendre les phrases qui l’énervaient le plus et me rendre compte que je lui répétais souvent (toujours) la même chose. Et j’ai pu aussi lui « faire entendre » ce qui m’énervait dans son comportement
Ca a tout simplement dédramatiser notre communication.

A utiliser avec subtilité

C’est une méthode à utiliser avec précaution, car il ne s’agit en aucun cas de se moquer de l’autre. L’idée est de proposer à l’enfant d’imiter ses parents, sa maîtresse, ou ses copains… ce qui lui permet en même temps d’évacuer les frustrations, les colères enfouies, ou autres sentiments négatifs… Ensuite, si l’humeur le permet, se lancer soi-même dans une imitation permet à l’enfant de se rendre compte de sa façon de communiquer, et d’en rire également.

Parce que quand on répète toujours la même chose, ça produit toujours le même effet. Et on peut continuer pendant des années, sans bouger d’un pouce, ni l’un, ni l’autre. D’où l’intérêt de faire n’importe quoi d’autre!

Et ce qui est encore plus drôle que tout, c’est que ça marche!… Après de telles imitations, impossible de continuer à dire la même chose qu’avant sans que tout le monde éclate de rire!…

C’est ce que j’appelle une méthode efficace 😉

Crédit photo: © Eléonore H et © Oksana Kuzmina

C’était ma participation aux jeudis de l’éducation de Wondermômes

education conseil enfant avec

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 réflexions au sujet de « Désamorcer un conflit en riant de soi-même (et des autres) »

  1. Ping : [Les jeudis éducation] Suivre sa propre voie éducative | Poucelimama

  2. Ping : No stress à table avec Disney {parentalité ludique} - WondermomesWondermomes

  3. J’ai justement fait un petit jeu de rôle avec mon fils : il était le parent et me couchait, moi l’enfant (mais pas nécessairement lui). On a beaucoup rigolé ! Jusqu’à ce qu’il en ait marre de cet enfant qui n’écoutait rien et n’était pas sage !! Bien sûr, je n’ai pas dit ce que je pensais tout bas (genre « Tu vois ce que ça me fait quand tu es comme ça »), mais mine de rien il a compris un truc. Et l’enfant du jeu de rôle a fini par être plus calme 😉
    Aloès Articles récents…Les chemins de traverseMy Profile

  4. Ping : Remise en cause de la notion d'autorité - Blog pro allaitement maternel et maternage

    • Oui tout à fait!… Et Erickson disait: « Quand vous enseignez, quand vous faites de la thérapie, veillez à utiliser l’humour car vos patients apportent assez de souffrance et de chagrin, plus qu’il n’est nécessaire. Il est préférable de les amener tout de suite à un état d’esprit plus agréable ».

  5. Ping : Papa Blogueur Génération Z : peut-on encore grandir sans écran ? - Papa Blogueur

  6. Ping : Papa BlogueurRevue de blogs, revue de Web 13 - Papa Blogueur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge