Une arme puissante en cas de conflit avec ses enfants (et les autres)

Gagnant-Gagnant?

eduquer sans punirDans un conflit, il y a souvent un perdant et un gagnant. C’est rare que 2 camps opposés gagnent la même guerre, non? Pourtant Thomas Gordon a inventé une méthode qui permet d’avoir un score « gagnant-gagnant ».
Difficile à croire quand on est habitué aux rapports de force…. et qui n’est pas habitué aux rapports de force, en fait?

Que ce soit au travail, à la maison, en famille ou avec ses enfants, quand il y a désaccord, il y a conflit et quand il y a conflit, on veut surtout ne pas perdre. Mais perdre quoi, au fait?… Perdre la face? perdre le pouvoir? perdre sa confiance en soi?… qu’est-ce qu’on risque de perdre, en vrai?... Dès tout petit, on nous apprend à nous battre, à ne pas baisser les bras, à lutter ….et si on avait tout faux depuis le début (cf: si c’était celui qui lâche qui gagne? )

« Nous avons trop souvent ignoré les effets nuisibles, les graves limites et le caractère destructeur du pouvoir. Nous nous sommes leurrés sur son efficacité. Il étouffe les différences d’opinion créatives, éteint la confiance, l’intimité et l’amour. Le pouvoir piège le contrôleur et enchaîne ses victimes » (Thomas Gordon, éduquer sans punir)

sortir du rapport de forceQui c’est, le plus fort?

Avec les enfants, le conflit est d’autant plus cruel qu’on peut facilement dire qu’on est le plus fort (au moins jusqu’à 10 ans, selon les gabarits…). On est plus fort en taille, en poids, en vocabulaire, en développement de connexions neuronales, en autonomie,… en temps passé sur internet (!)…
Bref, on est vraiment censé avoir « le dessus », alors pourquoi en rajouter une couche?.. Tout le monde sait que les plus forts sont censés défendre les plus faibles, non?…  Alors qu’est-ce qu’on fabrique avec nos enfants, bon sang?!

Voici un moyen pour casser ce système illogique de rapport de force. C’est un moyen que vous connaissez déjà tous et toutes, mais on ne pense simplement pas l’utiliser (assez souvent).

L’humour comme arme ultime

L’arme la plus puissante que je connaisse est l’humour. L’humour qui permet de prendre du recul, de se détacher de ses émotions et…  de faire rire! Car c’est facile, en fait, de faire rire un enfant. Une grimace, un son bizarre, un mot qui n’existe pas et c’est parti pour un fou-rire général. Pourquoi se casser la tête à faire des discours super longs qu’ils n’écoutent pas et qui ne servent à rien, alors qu’avec un seul mot (rigolo) on peut dénouer une situation compliquée?

Hier, ma fille fait tomber sa fourchette par terre. Je lui demande de la ramasser. Elle m’ignore. J’insiste. Elle répond: « j’ai pas envie, t’as qu’à la ramasser toi ».

Bon. Je respire.

Deux solutions:

1. Je me sens blessée, bafouée dans mon autorité, elle ne me respecte pas, je sens ma poitrine qui se bloque, je suis sur le point d’éclater, d’hurler, de menacer ou de faire n’importe quoi qui pourra la faire plier à MA volonté. Et gagner fermement cette lutte de pouvoir! Parce qu’elle me cherche, non? … Mais si, c’est évident! Si je laisse passer ça, ensuite elle me marchera sur la tête! Et c’est hors de question!!!!!!!

2. Je vois qu’elle n’a pas l’intention de ramasser cette fourchette. Je ne me sens pas visée (je ne vais pas m’identifier à une fourchette, quand même!) et je dis:

– Mais dis donc, qui est-ce qui t’a élevé, toi?

– Ben, c’est toi, maman!

– Faudra que je dise deux mots à ta mère!… Parce que là, c’est vraiment n’importe quoi!… Jeter sa fourchette pas terre en plein milieu du repas!… il va falloir qu’elle revoit toute son éducation depuis le début, ça ne va pas du tout!!! Mais pas du tout!

Elle rigole, se demande si je suis complètement folle, ou si c’est elle. Dans le doute, elle ramasse sa fourchette et on continue à parler de cette « mère imaginaire » qui n’a pas fait son boulot correctement. (Car finalement, qui est responsable de la non-obéissance de nos enfants, à part nous?… alors pourquoi c’est sur eux qu’on crie, s’ils n’y sont pour rien?)
L’idée étant de créer un « petit bug » dans son cerveau pour sortir du rapport de force (ce qu’on peut faire aussi avec le chant cf: « une méthode simple pour arrêter de crier sur ses enfants ».)

Allez, raconte-moi comment, toi aussi, tu fais rire tes enfants!

Crédit photo:© mellevaroy © gstockstudio

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 réflexions au sujet de « Une arme puissante en cas de conflit avec ses enfants (et les autres) »

  1. Bravo pour ce post et cette belle explication.
    Je la garde en tête comme exemple pour illustrer de façon ludique la démarche Palo Alto.
    En substance celle-ci part du principe que pour obtenir de nouveaux résultats il faut modifier ses comportements, car avec « plus » de même comportements on obtient toujours « plus » de même résultats, le plus souvent insatisfaisants….
    Merci

  2. Ping : Les 6 phrases stupides qui justifient la fesséeDrôle de Maman

  3. ici, je les imite et je fais comme eux.
    je les filme aussi.
    je vais dans leur sens : ah oui, c’est bien plus pratique pour manger quand la fourchette est par terre. Tiens, si j’essayais ?
    et quand ils commencent à crier, je propose un câlin. Et bien souvent, ca marche !

  4. Ping : Désamorcer un conflit en riant de soi-même (et des autres)Drôle de Maman

  5. oui c’est une bonne idée. « Faudrait que j’parle à ta mère. « . Sûre que ça fera rigoler mon grand.

    J’y arrive plus facilement avec mon deuzans:
    Moi:  » comment ça tu ne veux pas ( on peut mettre ce qu’on veut ici, large éventail de possibilités, n’est ce pas?) …?? Mais tu sais ce qui se passe quand on n’écoute pas sa maman? C’est attaque de guilis!!! » Et je joins le geste à la parole. Il est très très chatouilleux. Et ça désamorce tout, systématiquement. Le tout est que ça devienne un réflexe. Pour que , même quand on est énervée, ça vienne tout seul au lieu de monter au créneau.
    Je suis en train de me dire qu’il faut que je le mette en application avec mon cinqansetdemi dès demain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge