« T’es qu’une enfant gâtée! » une phrase aussi absurde que répandue?

Discussion entre une maman et sa fille de 8 ans

  • T’as une idée du prix de ton hamburger?
  • Non maman
  • 14.50€!!… Et t’en as renversé la moitié par terre!
  • J’ai pas fait exprès…
  • 14.50€!!!… Je ne suis pas contente de ton attitude, Aglaë. T’es vraiment qu’une enfant gâtée!!!

Et là, Aglaë n’a rien répondu. Elle seulement fait une petite moue triste, en baissant la tête. En même temps, qu’est-ce qu’elle aura bien pu répondre à une affirmation aussi dénuée de sens commun? Et pourtant, qui peut se vanter de n’avoir jamais prononcé cette phrase, ou jamais pensé à la dire?

Enfant gâté, vraiment?

enfant gâtée

Parce que si on réfléchit un peu, comment peut-on reprocher à un enfant d’être gâté, puisque c’est nous qui les gâtons?… Et si c’était une erreur de le gâter (ce qui reste à prouver), est-ce vraiment faire preuve de bon sens que de leur reprocher nos erreurs? On leur crie dessus, parce qu’on SE reproche de leur avoir acheté quelque chose. Mais qui nous a forcé à le faire?… N’est-on pas maître de nos décisions?… Et, d’ailleurs, rappelle-moi, qui est l’adulte dans l’histoire? 😉

Ce qui est vraiment drôle aussi dans cette phrase, c’est le rapport à l’argent. Parce que si l’hamburger n’avait coûté que 4.5€, est-ce que la mère aurait été moins énervée?… Est-ce que l’enfant aurait été moins gâtée?… Est-ce que ça aurait été moins grave d’en avoir mis la moitié par terre? A partir de quelle somme dépensée par jour, l’enfant devient-il gâté?… Y a-t-il un seuil précis à ne pas dépasser sous peine de gâter son enfant?… Si oui, j’aimerai bien savoir qui le fixe et en fonction de quoi?… Est-ce qu’il est réévalué chaque année, en fonction de l’inflation?

Dans les 5 langages de l’amour, on apprend que certaines personnes (enfant ou adulte) sont plus sensibles aux cadeaux que les autres. Un cadeau (cher ou non) aura beaucoup de valeur pour certains enfants et aucun intérêt pour d’autres. Si on offre quelque chose à un enfant et qu’il ne s’y intéresse pas, est-ce de sa faute?… Cela prouve-t-il qu’il est gâté ou seulement qu’on n’a pas choisi en fonction de ses goûts à lui, mais plus des nôtres?

Accuser un enfant d’être gâté, à quoi ça sert?… A part le faire culpabiliser de quelque chose dont il n’est pas responsable. Une belle façon de lui refiler notre culpabilité pour s’en débarrasser, mais comme tu sais, c’est une méthode qui ne fonctionne pas terrible. Si ça te parle, jette donc un œil sur Ma vieille copine, la culpabilité.

Et parents gâtés, ça existe?

enfant gâtéeEt si on était gâté, nous aussi?… Gâté d’avoir de magnifiques enfants et de continuer à se plaindre….. Gâté de tout ce que la vie nous offre sans en être reconnaissant… Gâté de pouvoir changer votre vision des choses et de ne pas faire l’effort de le faire… Et en plus, on fait un caprice en s’énervant pour un truc qui n’a aucun intérêt, comme un hamburger, un jouet cassé ou perdu, on est vraiment mal élevé, non? 😉
D’ailleurs, tu sais sans doute déjà ce que je pense des caprices: Et si les caprices n’existaient pas?

Alors, oui, certains diront qu’il est important d’apprendre aux enfants la valeur de l’argent… Et d’autres répondront: « L’argent, la valeur la plus importante, vraiment???… » 😉

Et si on prenait 5 minutes pour se demander quelles sont les valeurs qui sont pour nous fondamentales en tant que parents… Qu’est-ce que t’en dis, toi?.. C’est quoi les valeurs les plus importantes que tu veux transmettre à tes enfants?

Crédit photo: © Konstantin Yuganov, famveldman


Cet article fait parti du RDV jeudi éducation de wondermômes et voici les autres blogs qui y participent cette semaine, sur le thème du sport:

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 réflexions au sujet de « « T’es qu’une enfant gâtée! » une phrase aussi absurde que répandue? »

  1. Ping : sport en famille ou en club, notre choix pour cette année

  2. Ping : Lettre ouverte aux parents de sportif | Parent Ultime

  3. Ping : Faire du sport? #LesJeudisEducation #1 | les 3 petits bretons

  4. Ping : Les enfants et le sport. | Une maman, un blog

  5. Je suis d’accord, j’adhère! L’enfant qu’on dit « gâté » est souvent l’enfant de parents « gâtés » qui devraient plutôt remettre en question leur façon de submerger l’enfant de babioles ou autre cadeau.
    C’est vrai ça, alors si on offre un truc gratuit à un enfant c’est moins grave s’il le détruit?
    D’ailleurs, un enfant « mal élevé », est-ce réellement à l’enfant qu’on doit dire ça? s’il est « mal élevé » ben c’est pas sa faute, c’est ses parents qui l’ont soit disant « mal élevés ». Le parent a fortement tendance à reprocher à l’enfant ce, qu’au fond, il se reproche à lui même, mais c’est plus facile de s’énerver sur un autre qui ne répond pas que de se remettre en question! C’est pas facile, on a tous facilement tendance à faire ça!

  6. Bravo pour cet article. C’est vrai que l’on a tendance en tant que parent à reprocher des choses à notre enfant qui sont soit normale pour son âge (il découvre), soit que l’on fait nous aussi (fait ce que je dis mais pas ce que je fais ;)), soit comme ici qui ne sont pas de son ressort mais du nôtre.
    On devrait toujours réfléchir avant de parler 😀
    Antoine Articles récents…Commentaires sur Dites nous ce qui VOUS intéresse ! par AntoineMy Profile

  7. Ton article m’a fait mourir de rire! Ton article est très bien écrit en tout cas et c’est vrai que ça ne sert à rien de dire à son enfant qu’il est mal élevé (ou à un autre d’ailleurs). Ce n’est pas constructif et souvent sans explications.

    Pour moi, les valeurs les plus importantes à donner à ses enfants c’est le respect, la politesse et la gentillesse.

    Bonne continuation 🙂
    Chloe Articles récents…sport enfant toulouseMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge