Quand nos enfants ne nous écoutent pas, quand ils font la sourde oreille et qu’ils semblent nous ignorer volontairement, ça énerve. Le ton monte. On se crispe. On répète un peu plus fort. Les épaules se tendent. Et puis on explose. Car ”il ne me respecte pas!”

“Il ne me respecte pas!”

Cette absence de réponse est la plupart du temps interprétée comme un manque de respect:

“S’il me prenait en considération, il ferait ce que je lui demande.”

“S’il me respectait un minimum, je n’aurais pas besoin de tout répéter 128 fois par jour.”

Je vous propose aujourd’hui une autre interprétation. Car, vous le savez peut-être déjà si vous avez parcouru plusieurs articles de ce blog, l’interprétation est ce qui détermine nos émotions et donc nos réactions. L’interprétation de la réalité est une façon de la percevoir. Mais si on change d’angle de vue, on peut voir les choses différemment et donc réagir autrement. Ce qui nous permet d’obtenir un autre résultat.

Et si, en faisant cela, votre enfant exprimait seulement son libre arbitre?… Vous le savez, chacun être humain né avec un libre arbitre et les enfants ne dérogent pas à cette règle.

Aimeriez-vous que votre enfant n’ait aucune volonté, soit incapable de prendre une décision, et obéisse aveuglément à tout ce qui lui est demandé? Qu’il n’ait aucune idée sur rien, aucun avis, aucun gout particulier, que tout lui soit indifférent?

Changer d’interprétation

il ne me respecte pas

Le libre arbitre est nécessaire à la construction d’un individu. C’est ce qui nous permet de faire des erreurs et donc d’apprendre et d’évoluer au cours de notre vie.

Si vous considérez que votre enfant fait preuve de libre arbitre en ignorant vos demandes, qu’est-ce que cela change?

Ca lui ne donne pas raison.
Ca ne justifie pas son attitude.
Ca ne vous empêche pas de dire ce que vous avez à dire.
Mais ça permet de ne pas enclencher chez vous de la colère. Et donc de garder votre calme. En étant calme, cela vous permet de réagir de la bonne façon, c’est à dire de façon à être entendu et aussi écouté.

Car ce n’est pas l’attitude de votre enfant qui vous met en colère, mais l’interprétation que vous en faites. La plupart du temps on ne se rend pas compte des interprétations qu’on élabore. Tout simplement, parce qu’elles se créent de manière inconsciente. En prenant conscience de ce mécanisme, vous en reprenez le contrôle. Et par la même occasion, vous reprenez le contrôle de vos émotions!

Pour vous permettre de retrouver complètement le contrôle, j’ai conçu une formation en parentalité qui s’appelle: “Éduquer sans crier”. Vous y trouverez des outils, des astuces, une meilleure compréhension des mécanismes qui vous gouvernent et qui gouvernent les émotions de vos enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.