Avez-vous confiance en vous?

Est-ce que ça vous est déjà arrivé de vous dire : « Ah si seulement j’avais plus confiance en moi, je pourrais dire…. et faire… et être…. « ?

Si vous faites partie des 90% de gens qui peuplent cette planète (statistiques tout à fait personnelles)  votre réponse est « oui! ». On s’imagine toujours que les autres ont plus confiance en eux, que nous (en nous), mais quand on y regarde de plus près (famille, amis, enfants…) on se rend bien compte qu’en fait, en vrai, en réalité de chez réalité: personne n’a confiance en lui (autant qu’il le voudrait). Allez, citez-moi une personne de votre entourage (que vous connaissez bien) et qui a toujours confiance en elle… (attention, je ne parle pas des gens prétentieux, mais de ceux qui ont une saine et bonne confiance en eux) alors?… personne?… CQFD.

  1. Définition: la confiance, c’est quoi ce truc?

et à quoi ça sert, en fait?… Si personne ne l’a, ce n’est peut-être pas très utile, après tout. On s’en sort bien quand même, non?…

confiance en soiPour « confiance en soi », Google donne 26 000 000 d’entrées, un vaste sujet donc. Une sorte de Graal des temps modernes, avant on courrait après l’amour ou l’argent (ou les deux) et maintenant on court après la confiance en soi, une autre façon (qui parait moins narcissique) de dire: l’amour de soi. Car quoi de plus important, ressourçant, bienfaisant que de s’aimer soi-même? (en tout cas nécessaire pour aimer les autres – d’après 69% des français, selon “Francoscopie”, G. Mermet, Larousse 1999- toutes mes sources ne sont pas bidons, na!).

En épluchant ces millions de pages web, on trouve toute sorte des conseils pour retrouver sa confiance en soi (on l’aurait déjà eu avant, alors?): prendre soin de son corps, soignez ses vêtements, sourire…. ou encore dans la catégorie au dessus: accepter les compliments, adopter une posture gagnante, s’affirmer….

Mais justement quand on n’a pas confiance en soi, on ne sait pas le faire, il y a comme un hic, non? Ce serait comme de dire à une gourmande: « ne mange donc pas ce bon gâteau que je viens de t’apporter ». Difficile, non?

  1. Pourquoi on n’a pas confiance en nous?

– Parce qu’on a tous une facilité incroyable à saper soi-même sa confiance, simplement en se racontant à quel point on n’est pas comme on voudrait, on n’a fait ce qu’il aurait fallu ou on n’a pas réagi comme on aurait du…. (cf: les 10 idées qui nous rendent malheureux en moins d’une seconde (et comment y remédier).

– Parce que même quand on fait des trucs extraordinaires (mais si, ça vous arrive aussi, pas de fausse modestie) on a une fâcheuse tendance à les minimiser, à les rapetisser, ou carrément même à les oublier (tant qu’à faire…)

– Parce que quand on nous fait des compliments, on croit que ce n’est pas objectif: « Tu dis ça pour être gentil… tu dis ça parce que tu es ma mère…. tu dis ça parce que tu as 5 ans…. »

– Parce que quand on nous fait des critiques on trouve ça (au contraire) beaucoup plus objectif:
« Mais cette fille te déteste, tu ne dois pas croire ce qu’elle a dit!…. »
 » Ben justement si, elle est objective! »
Le fameux verre à moitié vide aurait donc plus de valeur que son copain l’à-moitié-plein? Mais si on y réfléchit de plus près, c’est assez crétin de penser que ceux qui nous connaissent le moins bien, seraient plus à même de nous juger, non?

– Parce que petit(e), on nous a bien expliqué que ce n’est pas bien « d’avoir la grosse tête », de « se vanter », de se « mettre en avant »… et que, du coup, on a compris que c’est beaucoup mieux d’avoir l’air nul… et de se sentir tout pourri.

Et si « ne pas faire confiance à quelqu’un » c’est le suspecter de mauvaises intentions à notre égard, et comment peut-on ne pas se faire confiance et se suspecter soi-même?.. N’est-on pas la personne que l’on connaît le mieux au monde?… Ne sait-on pas toutes les bonnes intentions que nous avons au fond de nous (même si on les exprime parfois de façon maladroite)?

  1. Tentez l’expérience de la confiance en soi

Je vous propose quelque chose de très simple et de vraiment accessible… Prêt(e)?…
C’est parti!….
Alors asseyez-vous confortablement, les deux pieds au sol, détendez-vous en prenant une bonne inspiration, puis une deuxième, et imaginez que vous avez confiance en vous… une superbe confiance totale et sereine….une confiance tout à fait justifiée en vos ressources personnelles passées, présentes et futures (sans prétention, sans fausse modestie, un regard franc sur votre vraie valeur)… ça y est?.. Vous y êtes?…. un sourire doit apparaître sur vos lèvres… peut-être une douce chaleur dans la région du ventre… ou une détente au niveau de épaules…. ou n’importe quel autre phénomène physique agréable…. c’est bon?…
Alors maintenant répondez simplement à ces questions sans trop réfléchir et en laissant votre instinct prendre la parole:
Et si vous aviez confiance en vous…
Vous feriez quoi?… (laissez le temps à la réponse de venir, sous forme d’image, de son, de mots)….
Vous vous diriez quoi?…
Et vous vous sentiriez comment?….

Notez vos réponses sur une feuille (ou carrément dans les commentaires, ce qui vous engagera encore plus dans le processus) et commencez à les mettre en œuvre dès aujourd’hui.
Bien sur, que vous en êtes capables!…
Moi, en tout cas, je vous fais confiance pour le faire!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « Avez-vous confiance en vous? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge