Les photos sont-elles mensongères?

Toujours dans l’idée de faire « exister l’absent » (voir « les absents ont-ils toujours tort? » pour ceux qui n’auraient pas suivi), j’ai proposé à ma fille de faire un album avec des photos d’elle et de son papa. Elle ne savait pas ce que c’était qu’un « album photo »! Pour elle, « regarder des photos » = regarder-dans-le-téléphone-de-maman. (Peut-être que ses enfants à elle regarderont leurs photos sur la porte du frigo ou…. directement dans leurs mains?!). Pour l’instant, mes photos par centaines, sont cachées dans le fin fond des profondeurs de mon ordinateur.
Non sans raison, en fait. Plus on les enterre dans des sous-dossiers de sous-dossiers de sous-dossiers, moins on a de chance de tomber dessus par hasard et de déclencher la fameuse « Nostalgie ». (Je me rends compte que j’avais oublié « les photos » dans la liste des 5 trucs qui nous rendent nostalgique de notre ex).

Comme je suis ordonnée (ou maniaque, selon les points de vue) les photos de ma fille sont classées de sa naissance à aujourd’hui avec un sous dossier par mois. Soyons net et précis: cette exploration a été douloureuse pour plusieurs raisons que voici numérotées et dans l’ordre s’il vous plait:
tristesse, colère d'une maman solo1. J’avais oublié une bonne partie de ces moments heureux, passés tous les trois.
2. Parmi les photos, il y avait aussi des vidéos. Avec du son, donc. Et des rires aussi. Et comme je suis une auditive (voir Connaissez-vous vos enfants?) le son est pour moi, le plus grand déclencheur d’émotion forte. Entendre son rire. Comment dire?… Dur, dur. (Et même beaucoup plus que ça, en fait).
3. Je me suis rendue compte que je n’avais pas toujours eu le comportement adéquat ou du moins un comportement aussi irréprochable que je me l’étais figuré. Car dans une séparation, c’est toujours l’autre qui a tort, on est bien d’accord, n’est-ce pas? C’est de sa faute, TOUT est de sa faute, et s’il n’avait pas été aussi…… et tellement….. et s’il n’avait pas fait…… et dit…… tout ça ne serait pas arrivé! Sauf que là, tout à coup, en regardant ces mini vidéos prises avec mon téléphone, quelque chose m’a sauté aux yeux, quelque chose de diffus, mais qui a sauté quand même, comme une grosse grenouille toute floue. (Et dans les yeux, ça fait mal, une grenouille, surtout une grosse!). Comme si pendant toutes ces années, je n’avais pas été forcément aussi franche que je le croyais (avec moi-même, je veux dire). Bon, je sens que je vous perds là… Ne vous inquiétez pas, moi aussi, je suis complètement paumée. Heureusement, ce visionnage n’a pas eu le même effet sur ma fille, qui était aux anges, trop contente de « se voir bébé », et de voir et d’entendre son papa rire. (Les mêmes causes ne produisant pas toujours les mêmes effets.)
4. Le nombre de photo diminue considérablement à partir d’un certain moment: les sous-dossiers « Mois » ont été remplacé par des sous-dossiers « Année », ce qui concrétise, plus clairement que je ne l’aurai cru, la (lente) dégénérescence de notre couple. Vérifiez bien vos albums de famille, il est peut-être encore temps d’agir!!!

Alors, voici la question du jour: Pourquoi ne prend-t-on jamais de photo pendant les disputes? pendant les soirées passées à se faire la gueule? ou les soirées passées toute seule? Pourquoi ne filme-t-on pas les remarques acerbes, les regards revolvers, les silences qui en disent long? Ça pourrait faire un joli album à regarder le soir au coin du feu pour se remonter le moral: « Chouette! C’est fini tout ça, youpi! »
Je tacherais d’y penser pour la prochaine fois.

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 réflexions au sujet de « Les photos sont-elles mensongères? »

  1. Ping : Les photos sont-elles mensongères? | Maman seule à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge