La confiance en soi par l’auto-hypnose

Qui n’a jamais eu l’impression de manquer de confiance en soi?…
Celui qui découvre le moyen d’en vendre en bouteille ou en vaporisateur aurait vite fait de faire fortune, non?
Mais sait-on vraiment ce qu’est la confiance en soi?

Définition de la confiance en soi

J’ai appris récemment que la confiance en soi est un des composants de l’estime de soi. Voici l’équation qui résume l’idée:

Estime de soi = image de soi + confiance en soi + amour de soi

On peut manquer de l’un sans manquer de l’autre.
– Avec une bonne image de soi et peu de confiance en soi, on est conscient de sa valeur mais pas de ses capacités et cela donne des personnes très susceptibles
– Avec de la confiance en soi et une mauvaise image de soi, on se sent capable de faire vite et bien beaucoup de choses, mais des choses pas terribles voire complètement pourries même, et ça donne des profils de voyous, par exemple ou des personnes qui veulent toujours faire plus, plus, plus pour prouver aux yeux du monde qu’elles valent quelque chose.

Comment améliorer son estime de soi?

On croit souvent à tort qu’il n’est pas bon, d’avoir une trop bonne estime de soi, que c’est prétentieux.C’est vraiment dommage, car à force de vouloir être modeste, ou de jouer au modeste on finit par y croire soi-même et être complètement démoralisé…(cf: les 10 idées qui nous rendent malheureux en moins d’une seconde)

1. Augmenter sa confiance en soi

La confiance en soi, c’est être en l’action, la capacité d’agir dans le monde. Voici trois méthodes pour la faire grandir.

Un carnet pour augmenter sa capacité à agir:

confiance en soi

  • Se remémorer toutes les actions que vous avez effectuées alors qu’à l’époque ça vous paraissait insurmontable (par exemple: apprendre à marcher et oui, pas si facile au début, rappelez vous!)
  • Ecrire dans un carnet toutes ces actions remarquables que vous avez accomplis (au moins 20)
  • Se donner une nouvelle action à accomplir dans les prochains jours, pas trop difficile (réalisable) mais pas trop fastoche non plus (sinon vous n’aurez pas envie de l’inscrire dans votre beau carnet) et le faire chaque semaine.

De l’auto-hypnose positive: le dialogue intérieur

On passe notre temps à « s’hypnotiser dans le mauvais sens », en se décourageant nous-même (sans l’aide de personne). Il est temps de repartir dans le bon sens en se disant des choses positives.

  • La première étape consiste à prendre conscience de toutes les pensées négatives dont on s’abreuve à longueur de journée : « ah, ce que je peux être maladroite ».. « je n’y arriverai pas »…  « si seulement je pouvais…mais c’est impossible ».
  • La deuxième étape consiste tout bonnement à les remplacer par leur équivalent positif: « ce que je suis douée, adroite, gracieuse… »… « je vais y arriver »…. « c’est possible de… ». Alors répétez-vous chaque jour que vous êtes capable de faire tout ce que vous avez à faire, que vous êtes capable de faire tout ce que vous avez envie de faire et que vous êtes capable de faire tout ce que vous êtes en train de faire. Si, si c’est vrai!
    Et en cadeau surprise, voici un podcast qui vous donnera un petit coup de pouce sur le sujet: comment cultiver sa confiance en soi.

estime de soiDe l’auto-hypnose positive: la visualisation

Asseyez-vous dans un fauteuil confortable. Fermez les yeux. Ecoutez tous les sons qui vous entourent. Soyez attentif aux sensations de votre corps, à la détente qui s’installe petit à petit… et commencez à visualiser l’action que vous avez l’intention d’accomplir, imaginer le décor, les autres personnes présentes s’il y en a… ce que vous faites, regardez comme vous le faites avec facilité, avec sérénité, avec dynamisme peut-être… prenez le temps de voir tout ce qu’il y a à voir, de ressentir le bien-être que cela vous procure et savourez ce moment.
Notre cerveau ne fait pas de différence entre ce qu’on s’imagine et la réalité. Le fait de visualiser votre action comme vous souhaitez qu’elle soit accomplie apprendra à votre cerveau comment le faire dans la réalité. Ce ne sera pour lui qu’une redite d’un comportement qu’il a déjà expérimenté.
Cet exercice est inspiré du livre de Christian Godefroy: S’aider soi-même par l’auto-hypnose

2. Améliorer son image de soi

L’image de soi contrairement à la confiance se situe au niveau de l’identité (et non pas des capacités) et il est également possible à tout moment de la changer, avec un peu entraînement.

  • Même si ce que vous faites pour l’instant (comme métier ou au niveau de vos comportements) ne vous renvoie pas une bonne image de vous, il est important de savoir que « notre attitude n’est pas ce que nous sommes, nous ne sommes pas ce que nous faisons ». Votre être profond est magnifique, partez à sa découverte…!
  • Reprenez votre beau carnet de la confiance en soi et écrirez-vous 10 compliments par jour en commençant par « je suis… ». Faites-le pendant une semaine. Et chaque jour relisez les compliments de la veille. Ne vous arrêtez pas tant que vous n’en avez pas trouvé 10.
  • Réfléchissez sur les valeurs qui sont importantes pour vous: liberté, égalité, amour, partage… que dit votre « moi supérieur » ou votre « être intrinsèque » ou plus simplement, celui que vous êtes vraiment?… Un malaise, un sentiment de découragement vient la plupart du temps d’un conflit entre nos valeurs profondes et notre vie. Découvrir quelles sont les valeurs importantes pour vous est le premier pas vers plus de bien-être au quotidien.
  • Refaites l’exercice de la visualisation en imaginant que vous êtes un être lumineux, qui dégage de la chaleur, de la lumière tout autour de lui, laissez-vous envahir par cette chaleur et cette lumière et profitez de cela.

Pour résumé, la confiance en soi et l’image de soi dépendent beaucoup de ce qu’on se raconte et de ce qu’on s’imagine. Alors, comme dirait Richard Bandler, un des fondateurs de la PNL: reprenez le contrôle de votre cerveau, et montrez-lui qui est le patron 😉

Cet article est ma participation au carnaval d’articles proposé par Enzo du blog Ex-timide dans le cadre du site développement personnel.org et dont vous trouverez l’article de lancement ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 réflexions au sujet de « La confiance en soi par l’auto-hypnose »

  1. Merci pour ce bel article. La confiance en soi est un vaste chantier sur lequel beaucoup d’entre nous doivent travailler. Mon problème est d’être trop perfectionniste, alors je ne suis jamais satisfaite de ce que je fais. Mais ne dit-on pas que le mieux est l’ennemi du bien ?! Le plus dur c’est d’arriver à s’aimer soi-même sans essayer de se comparer aux autres. J’ai récemment fait une formation de prise de parole en public dans le cadre de mon travail et j’ai réalisé que la plupart du temps nous sommes bien trop exigeants avec nous même et que l’image que nous rendons aux autres et bien plus positive que ce que l’on s’imagine. Et concernant nos capacités, quand on sait que notre cerveau est à seulement 10% de ses capacités, cela présage de jolies possibilités dans les tâches que l’on souhaite entreprendre. Les petits exercices que tu proposes sont très intéressants en tout cas. Merci 😉

  2. Bonjour Valérie,

    Ravis d’avoir eu ta participation à cet événement !

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, l’estime de soi se fonde à partir de la confiance en soi et de l’image de soi. Merci pour tous ces conseils pour développer ces deux piliers de l’estime de soi. Et je confirme que la visualisation est extrêmement puissante ! Vive la magie du cerveau !

    Bien amicalement 🙂

    Enzo
    Enzo Duval Articles récents…Route du Rhum – Guadeloupe 2014My Profile

  3. Bonjour Valérie,

    Tu aborde des points essentiels dans cet article, et effectivement s’aimer soi-même est la clef qui nous libèrera de nos peurs.

    Je voudrais tout de même revenir sur cette phrase que tu utilises « il est important de savoir que « notre attitude n’est pas ce que nous sommes, nous ne sommes pas ce que nous faisons ».  »

    Allons dans le même sens mais avec une nuance extrêmement importante :
    « Notre attitude n’est pas ce que nous sommes, mais notre attitude est ce que nous pensons, ce qui entraineras ce que nous faisons »
    Il existe de grosses différences entre : Personnalité, Attitude et Comportement.

    J’espère que cela aide.
    Jerome Montigny – Le coach des Infopreneurs Articles récents…Les introvertis peuvent-ils être de bons entrepreneurs ?My Profile

    • Merci Jérôme pour ton commentaire… Je crois que parfois notre attitude n’est pas forcément conforme à nos pensées, non?… on peut penser quelque chose et faire autrement… Ce que je voulais distinguer clairement c’est le comportement de l’identité: par exemple ce n’est pas parce qu’on rate un examen qu’on est un raté… 😉 mais il est clair que si on croit qu’on va rater notre examen, il y a de fortes chances pour qu’on le rate en effet…
      Valérie Roumanoff Articles récents…Pourquoi on ne doit pas dire « mais » à ses enfantsMy Profile

  4. Ping : Augmenter la confiance en soi de nos enfantsDrôle de Maman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge