Les 5 indispensables de l’été

Voici un tag qui circule depuis le début de l’été (mais peut-on encore parler d’été? Ici, comme un peu partout, c’est le mois de novembre…), où il s’agit de répondre à la question: « quels sont les indispensables de la Toussaint (euh, pardon…) de l’été? » et je suis ravie de rentrer dans la ronde à mon tour, merci Le blog Bébé!…

1. De la patience.

Vertu essentielle si vous êtes, comme moi, une maman en forfait illimité (et gratuit): 24h/24h, 7j/7j, pendant toute la durée des vacances.
Il n’y a pas un seul moment où je peux être sûre de ne pas entendre un : « Maman?.. » suivi d’un « Maman!!.. », et si je tente de faire comme si je n’avais pas entendu, j’ai droit à un « MAMAAAAAAAAANNNNNNNNNNN!!!!! » (même si je suis à deux centimètres et demi de ma fille).
Qu’il soit 7 heures du matin ou 22h30 (horaires de vacances obligent), que je sois sous la douche, en train de faire la sieste (on peut toujours rêver) ou encore au fond de la piscine, qu’il pleuve, vente ou neige (enfin, là, j’exagère), je suis… disponible.C’est en tout cas ce que croit ma fille. Et tant qu’elle le croit, c’est vrai. Car, comme le disait une mère complètement désabusée (déprimée) en arrivant sur la plage avec ses deux (je cite): « monstres »: « en fait, il faut se rendre à l’évidence, c’est pas nos vacances, c’est celle des enfants! ».

2. De la joie de vivre.

A quoi bon avoir passé deux jours à essayer de tout faire rentrer dans la valise (sans succès), avoir fait (subi) 7 heures de route embouteillée, puis se retrouver avec des orteils qui sèment du sable partout dans le salon, de la crème solaire qui colle ta robe dans le dos, si c’est pour …. faire la gueule!… En vacances, on doit être heureux.
Alors voici un petit truc qui pourra t’aider à amener ta joie de vivre avec toi, ou plutôt, à la faire apparaître à la demande. Pour ceux qui connaissent, il s’agit de créer un ancrage et ensuite de l’activer. En fait, tu l’as déjà fait très souvent sans le savoir, par exemple en dansant un slow sur une certaine musique avec celui qui est devenu ton copain-mari-chéri (= ancrage) et ensuite à chaque fois que tu ré-écoutes cette chanson (=activation), tu ressens de nouveau toutes les émotions liées à moment-là. Alors pour la joie de vivre, c’est pareil, tu te rappelles d’un moment où tu étais particulièrement heureux(se) et tu l’ancres en appuyant par exemple ton pouce droit au milieu de ta paume gauche pendant 10 secondes et puis quand tu te retrouves chargée de sacs de course bien lourds, que ton enfant pleure et qu’il se met à pleuvoir (genre mousson alors que tu es en Normandie), tu poses tout et tu appuies ton pouce sur ta paume (=activation). C’est magique: la pluie ne s’arrête pas, ton enfant non plus, mais bizarrement tu te sens mieux…
(Je te ferais bientôt un article là-dessus pour te donner tous les détails, promis.)

3. Une connexion internet.

Parce que c’est nécessaire pour les enfants.
Mais si, bien sûr, ce n’est pas du tout pour que je puisse aller sur Twitter ou sur Facebook, ni pour pouvoir continuer à bloguer jour et nuit, je ne suis pas du tout accro, moi, il faut me croire (sauf bien sûr si t’as lu: maman, c’est quoi un blog?).
Parce qu’un enfant, ça pose des questions, et qu’on a pas toujours (jamais) les réponses (complètes). En général, ça commence bien:

  • Maman c’est quoi ce truc?…
  • Un château d’eau, ma chérie (genre: j’assure)
  • Mais ça sert à quoi?…
  • C’est un réservoir d’eau (genre: j’assure encore, non mais!)
  • Ça marche comment?…

et là, c’est le drame. Je me rends compte que je n’en sais absolument rien, que je suis passée devant des châteaux d’eau un nombre incalculable de fois sans être le moins du monde dérangée par ma totale ignorance des canalisations, pompes et autres systèmes de robinetteries du monde rural. Heureusement, wikipedia est là. (Ah, tu vois que c’est pas -que- pour moi, en vrai, cette connexion.) C’est quand même hyper important de savoir comment ça marche un château d’eau. Essentiel même. Au moins autant que d’avoir accès à ses mails.


mandala4. Des mandalas à colorier + crayons de couleur

Parce que les Mandalas, ça calme, autant la maman que l’enfant (cf point N°1). Cette pratique ancestrale qui nous vient de l’Inde et du Tibet permet de se recentrer sur soi, de faire un travail intérieur, d’être zen, de méditer, de s’exprimer et tout un tas d’autres choses bonnes pour le moral (cf: FeelGood Magazine N°6). En plus c’est joli et surtout ça prend un temps fou!… Là, où un coloriage ordinaire serait fini en moins de 10 minutes, tu peux passer facilement un heure sur un Mandala (attention aux crampes de la main).
Avec des crayons de couleur, parce que c’est plus joli que les feutres, ça fait moins de tâche, et ça dure plus longtemps. Et si t’as pas pensé à apporter ton cahier de mandalas, pas grave, puisque t’as une connexion internet!

5. Un élastique

– Ca ne prend pas de place dans la valise.
– C’est extrêmement utile si tu as une ou plusieurs filles de 6 ans ou plus (et ça marche aussi avec les garçons).
– C’est essentiel quand il pleut (garde-le pour les vacances de la Toussaint).
– Tu n’auras besoin que de deux chaises et d’un peu d’énergie et c’est parti pour plusieurs heures de folie!…
– Ça facilite énormément le moment du coucher (le sien et le tien…).
Si tu te rappelles plus comment faire, voici une maman sympa qui explique tout (et si t’as du mal avec l’anglais, coupe le son et regarde les images, ça marche aussi).

A mon tour de taguer 5 de mes followers/blogueurs! Alors les amis, c’est quoi vos Indispensables de l’automne (euh pardon…) de l’été?

@TwinsAndUs du blog TwinsAndUs et voici ses indispensables
@MamanMammouth du blog MamanMamouth
@Mamquidechirent du blog Lesmamansquidechirent
@ViviMAMs31 du blog Vivi-mams31
 du blog Papa Herisson
Rendez-vous sur Hellocoton !

18 réflexions au sujet de « Les 5 indispensables de l’été »

  1. Coucou Valérie,

    La patience et la joie de vivre… Voilà le couteau suisse pour un été radieux 🙂
    J’ajouterais peut-être une imagination à toute épreuve pour occuper nos joyeux loustics qui n’arrivent pas à se fixer sur activité très longtemps.

    Sinon, j’attends avec impatience ton article sur l’ancrage

    Bonnes vacances « ensoleillées » à tous.

    Anne

  2. Ping : Les 5 indispensables de votre été - Blog parents et bébés

  3. L’élastique me rappelle de très bon souvenir !
    Petite, je pouvais jouer vraiment longtemps juste avec un élastique ! Il y a aussi la corde à sauter dans le même genre (peu encombrant).
    Concernant les autres indispensables : internet notamment, je trouve que lorsque nous sommes en vacances, c’est justement l’occasion de s’en passer un peu (j’ai dis un peu…mdr car je ne me vois pas non plus sans internet de tout l’été !)

      • Alors, si on avait été dans la même cour de récré, on aurait pu jouer ensembles ! Pour moi, c’était jouer à l’élastique qui comptait le plus. Avec une copine, on accrochait l’élastique à un poteau, seule, entre 2 chaises. tout ça me rappelle de très bon souvenir.
        Autre chose, très joli site, je le découvre je n’avais vu que l’ancienne version : bravo ! je suis charmée.

        • Merci Aurélie!… Pour moi aussi l’élastique était un très bon souvenir… je me rappelais de tout comme si c’était hier … Sauf qu’aujourd’hui, au bout de 5 minutes, je crois que je me suis démise une côte 😉

  4. Bonjour Valérie,

    Comme Jennifer, je ne pense pas que la connexion internet soit indispensable…parce que à la question d’un enfant on peut lui répondre et toi qu’en penses-tu ? et là on l’écoute nous raconter ce qu’il en pense…Et c’est merveilleux d’entendre son enfant avec son imagination nous raconter le monde et son fonctionnement…Après on peut lui dire que l’on fera des recherches en rentrant à la médiathèque…juste pour vérifier.
    Oui dans les bagages on a apporté de la patience et du TEMPS à lui consacrer… Génial, la joie de vivre…un élastique…super…et pour moi de la colle et des ciseaux pour faire un petit cahier de souvenirs ou une boîte à trésors (une entrée au zoo, un coquillage…un prospectus à commenter…un peu de sable dans une bouteille)…
    Très bonnes vacances pluvieuses…Le soleil est programmé pour la rentrée…
    Eliane

  5. Hello, je rentre dans le débat.
    Pour nous la connexion internet nous a aidé les deux premiers jours. Les enfants ne s’étaient pas encore fait de copains. C’était vraiment tristoune d’avoir que de la pluie!
    Mais par la suite, les jeux de société ont pris le dessus et je dois dire que j’adore ça!!!
    Pour moi dans les indispensable, il y a aussi :
    – jeu de cartes
    – jeu du loup garou (jeu de carte génial à faire quand on est nombreux)
    – feuilles et stylos pour jouer au « petit bac » tout simplement
    Malgré le mauvais temps, on a passé des moments formidables.

    Merci pour cet article Valérie

    Amicalement
    Lili

    • Merci Jennifer, Lili et Eliane pour vos idées!… C’est vrai que tout dépend de l’âge des enfants, la mienne ne sait pas encore lire, alors ça limite un peu les choses, mais avec un peu d’imagination, tout est possible;-) et je garde les vôtres pour la suite….
      et pour internet, je plaisantais, bien sûr!.. j’aimerai tant pouvoir m’en passer !…
      quoique 😉

  6. Valerie, je ne savais pas que c’est Chinois ce jeux!
    Est ce que vous les français vous jouez cela dans les cours d’école?
    Comme les billes? Ou le yax?
    Nous en Colombie on jouait tout le temps, on le montait jusqu’à l’épaule. On sautait à la corde aussi, à l’endroit, à l’envers, accroupis, accroupis à l’envers… ou le hula hula… ha ce bon vieux temps!

    ton article m’a fait rêver à mon enfance! du coup je suis aller voir sur Internet, et je te montre ce lien car c’est comme cela que nous on jouait à l’élastique!

    https://www.youtube.com/watch?v=6w0w7AKsd6k

    J’adore aussi le petit bac, mais cela on jouait dans la voiture, on avait une heure pour y aller

    • Merci Renata pour ton lien!… Ma fille en a fait bon usage 😉
      Oui, on y joue en France dans les cours de récré!…
      Mais je ne connais pas le Yax, c’est quoi?
      Merci!

  7. Pour moi l’internet est importante en fonction de l’âge des enfants. Pour moi, en dessous de 15 ce n’est pas indispensable, mais… cela dépend à quoi on les a habitué!
    Par ex, chez moi, nous avons la TV que depuis 5 ans, mes enfants ont grandi avec des BD et pas de TV :-). Et quand on allait en vacances en location où à l’hotel, je demandais bien s’il y avait une TV, car c’était le changement… mrd le monde à l’envers vous me diriez!…
    Maintenant, tout le monde à wifi partout presque en intraveineuse!

    Valerié, merci encore pour cette balade vers le passe, grâce à ton article!

  8. Allez je rentre dans la danse aussi même si je n’ai pas d’enfants (enfin quand même fille de coeur et petits-enfants) et neveu et nièce… je connais bien les mandalas pour les utiliser en développement personnel, j’aurai l’occasion d’en parler sur mon site htt://ambition-et-reussite.com et c’est un très bon passe-temps pour les enfants.
    Je suis pour « déconnecter » tout pendant les week-ends et/ou les vacances car le monde de l’Internet qui est une merveilleuse technologie de notre temps nous empêche aussi d’avoir de « vraies conversations »…
    le coup de l’élastique super, çà me ramène au temps du Oula Oup !! trop bien
    et bien sûr, de la patience mais au-delà de la disponibilité à avoir qui parfois devient un peu pénible il faut bien le dire, quel bonheur d’être avec nos bambins !!!
    un petit truc que tu n’as pas dit Valérie :
    Demander à papa de s’occuper toute une journée des enfants pour te libérer du temps rien qu’à toi pour te ressourcer, te reposer, te faire belle pour eux le soir, bref… buller !!!!
    Merci pour ton article

  9. Merci pour cet article plein d’énergie !
    Ouais, moi je dis comme Chantal ! C’est quand les vacances de la maman ? einh ? j’suis en plein dedans là sauf que la mienne elle ne joue pas encore à l’élastique et ne pose pas encore de questions… Vive Papa !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CommentLuv badge